la cordonnerie
Slogan du site

Site de Jean-Louis Cordonnier. Vous y trouverez de nombreuses préparation de cours et de Travaux pratiques pour les Sciences de la vie et de la Terre en lycée, ainsi que des textes pédagogiques. N’hésitez pas à me me laisser un petit mot (onglet contact)

Régulation du rythme cardiaque (2)
2de : TP 10 TP 11 TP12

Les catécholamines ; notion d’hormone.

Article mis en ligne le 21 novembre 2014
dernière modification le 9 décembre 2007

par Jean-Louis
Imprimer logo imprimer

6

Après la période post-greffe (1 à 3 mois), le transplanté est soumis, après une évaluation de ses capacités, à un programme de réadaptation à l’effort musculaire avec des kinésithérapeutes spécialisés, en milieu adapté, pendant une durée d’au moins six mois, à raison d’environ 3 séances par semaine.
Même épreuve d’exercice musculaire réalisée chez un sujet témoin et un transplanté 6 moins après la greffe.

7

Deux coeurs de grenouille irrigués par du liquide physiologique sont reliés entre eux par une canule de perfusion.

Le premier coeur A par lequel passe le liquide physiologique a son pneumogastrique (nerf X) soumis à des excitations. On suit le rythme cardiaque de ces deux coeurs :
- en excitant le pneumogastrique du coeur A, on observe un ralentissement de son rythme cardiaque. Quelques instants après, il y a un ralentissement du rythme cardiaque du coeur B.

8

Les glandes médullosurrénales sécrètent des substances, les catécholamines (l’adrénaline et la noradrénaline) qui, véhiculées par le sang, vont agir sur le cœur, en augmentant la fréquence cardiaque. On mesure la concentration plasmatique en catécholamines, au cours d’un exercice physique, chez un individu transplanté cardiaque (six mois après la transplantation) et chez un temoin, en bonne santé, non greffé.

9

Les ß-bloquants sont des médicaments qui inhibent les récepteurs adrénergiques ß. (récepteurs de l’adrénaline). L’inhibition de ces récepteurs adrénergiques ß provoque une diminution ou une suppression des effets dus à leur stimulation par les catécholamines endogènes.
Les effets des ß-bloqueurs sont essentiellement cardiovasculaires.
Ils ralentissent le cœur, diminuent son travail et son débit, et réduisent ses besoins en oxygène.
Les ß-bloqueurs ont de nombreuses indications. traitement de l’angor, traitement de tachycardies de diverses origines, traitement de l’infarctus du myocarde...

10

L’adrénaline est sécrétée en grande quantité en cas de stress, c’est-à-dire dans toutes les situations qui provoquent une forte émotion (autant la joie que la peur ou la tristesse) Les bêtabloquants font partie des médicaments interdits en compétition et considérés comme dopants. Ces médicaments régulent et ralentissent le rythme de la fréquence cardiaque. Ils permettent une diminution des tremblements et ont également un effet antistress.

Dans la même rubrique

Évènements à venir

Pas d'évènements à venir


Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.84.13