la cordonnerie
Slogan du site

Site de Jean-Louis Cordonnier. Vous y trouverez de nombreuses préparation de cours et de Travaux pratiques pour les Sciences de la vie et de la Terre en lycée, ainsi que des textes pédagogiques. N’hésitez pas à me me laisser un petit mot (onglet contact)

La subduction (introduction)
TS : cours 14

Problématiser la notion de subduction.

Article mis en ligne le 8 décembre 2008
dernière modification le 7 décembre 2008

par Jean-Louis
Imprimer logo imprimer

1. À l’aide des 3 documents suivants (tirés de manuels scolaires), vous proposerez des hypothèses rendant compte de la répartition mondiale des volcans et des séismes.

PDF - 432.5 ko

Conclusion du travail : la science n’est pas seulement la constatation de faits :
- § 2 aujourd’hui on sait que le manteau n’est pas fondu ; il est ductile, c’est-à-dire très visqueux.
- § 3 aujourd’hui on sait que les mouvements verticaux sont beaucoup moins grands que les mouvements horizontaux.
- § 1 Dès 1930, on envisage des déplacements horizontaux, mais le paradigme qui reste dominant jusqu’en 1960 est celui de continents fixes :

in Géologie de E. Caustier éditions Vuibert (1939) p 257

2. Mise en corrélation de plusieurs phénomènes géophysiques.

PDF - 120.9 ko
cartes mondiales - zones actives

On peut formuler des règles :

- Là où le lux géothermique est fort, il y a des séismes (mais pas la réciproque)
- Beaucoup de volcans sont disposés en lignes, et formes des reliefs au bord des continents.
- Ces mêmes zones sont sismiques (mais la réciproque n’est pas vraie)

On distingue ainsi deux types de zones actives (de zona en grec = ceinture) les rifts, étudiés l’an dernier et les zones de subduction.

voir aussi le cours de l’an dernier

3. Résumé :

PDF - 254.4 ko

- Qu’est-ce que ce résumé apporte comme éléments nouveaux ?
- Qu’apporte-t-il comme questions nouvelles ?
- Quels éléments met-il en cohérence ?

Évènements à venir

Pas d'évènements à venir


Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.84.13