la cordonnerie
Slogan du site

Site de Jean-Louis Cordonnier. Vous y trouverez de nombreuses préparation de cours et de Travaux pratiques pour les Sciences de la vie et de la Terre en lycée, ainsi que des textes pédagogiques. N’hésitez pas à me me laisser un petit mot (onglet contact)

Utilisation de Quantum GIS : séismes, volcans, relief... pour trouver les limites des “plaques”
1ère S : TP 9

Quelles sont les corrélations entre les localisations de ces différents objets géologiques ? Comment cela nous permet-il de trancher entre les deux théories « dérive de continents » et « continents immobiles » ?

Article mis en ligne le 13 novembre 2014
dernière modification le 24 novembre 2014

par Jean-Louis
Imprimer logo imprimer

Les données sont dans cette archive (utiliser 7.zip pour décompresser si ça ne marche pas tout de suite)

Zip - 9.9 Mo

Comparaison continents / séismes

- Ajouter une couche vectorielle World_Countries.shp
- Ajouter une couche vectorielle seismes.shp (au choix entre les trois fournies)
- En comparant les localisations des deux couches, écrire un paragraphe qui indique où sont les séismes par rapport aux continents.

On obtient une image qui ressemble à celle-ci :

Comparaison séismes / volcans.

- Ajouter une couche vectorielle volcans.shp

On obtient une image qui resemble à celle-ci :

- En comparant les localisations des deux couches, écrire un paragraphe qui indique où sont les séismes par rapport aux volcans et réciproquement. Ne soyez pas simplistes.

Classification des séismes

- En utilisant couche / ouvrir couche d’attributs, regarder quelles sont les magnitudes minimum et maximum ; les profondeurs maximum et minimum.
- En utilisant couche / propriétés / convention des signes / symboles gradués, vous allez différencier les séismes superficiels des séismes profonds. Champ de classification = PROFONDEUR ; mode = classe vide ; nombre de classes = 2. Classer ; puis limitez la classe 1 à des profondeurs de 0 à 50 km et la classe 2 de 50 à 1000 km.
- En comparant les localisations des séismes superficiels et profonds, écrire un paragraphe etc.

Relation avec le relief et la bathymétrie.

- Ajouter de nouvelles couches à partir de ce fichier de bathymétrie.

On obtient une carte qui ressemble à celles-ci :

- Comme précédemment comparer les lieux des séismes avec les données de cette couche.
- On déterminera quelle est la localisation des séismes océaniques par rapport à la profondeur de l’océan.

Ça vous a plu ? Bientôt la suite et dans quelques jours des images pour illuster ce que vous avez vu ou auriez dû voir



Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.84.13