la cordonnerie
Slogan du site

Site de Jean-Louis Cordonnier. Vous y trouverez de nombreuses préparation de cours et de Travaux pratiques pour les Sciences de la vie et de la Terre en lycée, ainsi que des textes pédagogiques. N’hésitez pas à me me laisser un petit mot (onglet contact)

Le petit garçon
Article mis en ligne le 25 mars 2007
dernière modification le 6 juin 2007

par Jean-Louis
Imprimer logo imprimer

Le petit garçon.

Un jour un petit garçon partit pour l’école.

C’était encore un bien petit garçon

Et l’école était fort grande

Mais quand le petit garçon

Découvrit qu’il pouvait arriver à sa classe

En entrant directement par la porte de la cour

Il se sentit content.

Et l’école n’avait déjà plus l’air

Tout à fait aussi grande.

Un matin

Alors que le petit garçon était à l’école depuis un certain temps

La maîtresse dit :

“ Aujourd’hui nous allons faire un dessin ”.

Il aimait faire des dessins

Il savait en faire de tout sorte :

Des lions et des tigres,

Des poules et des vaches,

Des trains et des bateaux.

Et il prit sa boite de crayons

Et commença à dessiner.

Mais la maîtresse dit : “ Attendez !

Ce n’est pas le moment de commencer ! ”

Et elle attendit jusqu’à ce que tout le monde ait l’air prêt.

“ Maintenant dit la maîtresse,

Nous allons faire des fleurs ”.

“ Gai ! ” pensa le petit garçon

Il aimait faire des fleurs,

Et il commença à en faire de magnifiques

Avec ses crayons rose et orange et bleu.

Mais la maîtresse dit : “ Attendez !

Je vais vous montrer comment faire ”.

Et elle en fit une rouge avec une tige verte

“ Voilà ” dit la maîtresse,

“ Maintenant vous pouvez commencer ”.

Le petit garçon regarda la fleur dessinée par la maîtresse

Puis il regarda ses fleurs à lui.

Il aimait mieux ses fleurs que celles de la maîtresse

Mais il ne le dit pas.

Il retourna simplement son papier

Et fit une fleur comme celle de la maîtresse.

Elle était rouge avec une tige verte.

Un autre jour

Le petit garçon avait ouvert

La porte d’entrée tout seul,

La maîtresse dit : “Nous allons faire quelque chose en modelage ”

“ Chouette ” pensa le petit garçon,

Il aimait le modelage.

Il savait faire toutes sorte de chose avec la terre :

Des serpents et des bonshommes de neige,

Des éléphants et des souris,

Des autos et des camions

Et il commença à pétrir et à malaxer

Sa boule de terre.

Mais la maîtresse dit :

“ Attendez, ce n’est pas moment de commencer ! ”

Et elle attendit que tout le monde ait l’air prêt.

“ Maintenant ” dit la maîtresse,

“ Nous allons faire un plat ”

“ Gai !” pensa le petit garçon

Il aimait faire des plats

Et il commença à en faire

De toutes les formes, de toutes les grandeurs.

Mais la maîtresse dit : “ Attendez !

Je vais vous montrer comment faire ”.

Et elle montra à tout le monde comment faire

Un grand plat profond.

“ Voilà ” dit la maîtresse

“ Maintenant vous pouvez commencer ”

Le petit garçon regard le plat de la maîtresse

Puis il regarda les siens

Il aimait mieux les siens que ceux de la maîtresse

Mais il ne dit rien.

Il reroula seulement toute sa terre en une grosse boule.

Et fit un plat comme celui de la maîtresse.

C’était un plat profond.

Et bientôt

Il ne fit plus de choses de lui-même du tout.

Alors il arriva

Que le petit garçon et sa famille

Déménagèrent dans une autre maison,

Dans une autre ville,

Et le petit garçon

Dut aller dans une autre école.

Cette école était encore plus grande

Que l’autre

Et il n’y avait pas de porte

Pour aller directement de dehors dans sa classe.

Il devait monter, monter des grandes marches

Et marcher le long d’un grand corridor

Pour arriver à sa classe.

Et le premier jour

Qu’il était là,

La maîtresse dit :

“ Aujourd’hui, nous allons faire un dessin ”.

“ Gai ” pensa le petit garçon

Et il attendait que la maîtresse dise quoi faire

Mais la maîtresse ne dit rien

Elle se promena seulement autour de la classe.

Quand elle arriva près du petit garçon

Elle dit : “ Tu ne veux pas faire un dessin ? ”

“ Si ” dit le petit garçon. “ Qu’allons nous faire ? ”

“ Je ne sais pas avant que tu le fasses ” dit la maîtresse

“ Comment fais-je faire ce dessin ? ” demanda le petit garçon ?

“ Oh ! Vraiment comme tu veux ! ” dit la maîtresse.

“ Et n’importe quelle couleur ? ” demanda le petit garçon.

- “ Si tout le monde faisait le même dessin,

Comment saurais-je qui a fait quoi,

Et lequel est à qui ? ”
“ Je ne sais pas ” dit le petit garçon.


Et il commença à faire une fleur rouge

Avec une tige verte.

Helen E. Buckley
(traduit de l’anglais).

Évènements à venir

Pas d'évènements à venir


Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.84.13